Avis album It’s a pleasure de Baxter Dury

Baxter Dury a sorti dernièrement son quatrième album « It’s a pleasure » qui se trouve être finalement la suite logique de « Happy Soup ». Trois ans après son retrait de la scène musicale, l’artiste revient avec une proposition de dix nouveaux titres. Le chanteur de 42 ans, en pleine crise de la quarantaine livre à travers cet album un témoignage plein d’humour de son quotidien. « Pleasure » ouvre le bal en nous hypnotisant avec une sorte d’électronique vintage produit grâce à un synthétiseur omniprésent. 

  • It's a Pleasure
    11,99 €

En duo avec Fabienne Debarre, la confrontation des deux voix, l’une rauque et l’autre d’une douceur infinie, apporte du charme à l’album qui se présente déjà comme la révélation pop de l’année 2014. L’anglais n’hésite pas à laisser une plus grande place à la chanteuse, notamment dans « Other men’s girls » où celle-ci se trouve avoir le premier rôle. Un monologue à l’apogée de son charisme et un style  à la Gainsbourg lui confère un air de dandy. Baxter Dury adopte tout au long de l’album une voix posée, sombre et un brin mystérieuse dont on ne se lasse pas malgré les sonorités électroniques répétitives. Dans une ambiance envoutante, le dandy choisit une voix débordante de sensualité, de charme et d’élégance qui fait du bien aux oreilles.

Fils du très célèbre Ian Dury qui a inventé le concept de « Sex, drugs & Rock’n’Roll » et fondateur du groupe the Blockheads, Baxter Dury essaie depuis bien longtemps de se détacher du lourd héritage musical que lui a transmis son père. C’est aujourd’hui, chose faite pour ce quadragénaire qui produit un album lui conférant un statut de chanteur à part. 

Une véritable découverte pop qui mérite d’être écoutée, dont le titre en dit déjà long sur le contenu. 

« It’s a pleasure » – Baxter Dury – [PIAS] Le Label – 13,99 €

Sarah Isman

P.S Quelques dates de concerts : 25 février à Paris (L’olympia) – 4 mars à Strasbourg (La Laiterie) – 6 mars à Lyon (L’Épicerie Moderne) – 11 mars à La Rochelle (La Sirène) – 11 juillet à Aix les Bains (Musilac)