Avis sur le CD de Nemanja Radulovic de 2014

Nemanja Radulovic consacré au Festival de Musique Sacrée de La Chaise-Dieu, où sa prestation avait vivement impressionné le public il y a quelques années déjà, est devenu depuis une star incontesté du violon.  Il faut dire que ce jeune homme a un talent fou.

Ce dernier commença à jouer du violon à l’âge de sept ans.  Il grandit en Serbie, au cœur d’un conflit sanglant.   À quatorze ans, il part poursuivre sa formation musicale à Paris.  Si le talent, la chance, le destin l’ont conduit dans toutes les salles de concert du monde entier, son cœur est resté dans les Balkans et la musique qui l’a inspiré à ses débuts -traditionelle et classique – circule toujours dans ses veines.

  • Carnets de Voyage
    Carnets de voyage
    13,99 €

Dans son dernier opus  flamboyant, « Carnets de voyage », paru chez Deutsche Grammophon, il est accompagné par les musiciens des ensembles « Les Trilles du Diable et Double Sens.  Outre sa partenaire musicale de longue date, la pianiste Laure Favre-Kahn, il est soutenu par le Deutsches Sympohonie -Orchester de Berlin. Le petit prodige entraîne les mélomanes globe-trotters à un voyage à travers les mélodies classiques et traditionnelles de son pays d’origine. Non seulement, il mélange les œuvres de Brahms,Tchaïkovski et Khatchatourian avec des musiques de films ou des danses serbes traditionnelles, mais il jongle avec une facilité étonnante avec les émotions, nos émotions.

 Nemanja Radulovic prouve si besoin était, que le talent n’attend pas le nombre des années et que la ferveur patriotique peut parfois, être une très belle chose quand elle est mise en musique avec un tel brio.