Un autre regard sur Pinocchio par David Chauve et TimMcBurnie

Pinocchio est un comte qui depuis toujours nourrit l’imaginaire des enfants. Une histoire à raconter au bord du lit, qui berça ou berce encore l’imagination de milliers de lecteurs. 

Mais, pourquoi ce conte devrait-il être seulement réservé aux à nos chers bambins ? David Chauvel et Tim McBurnie ont donc créé une bande dessinée retraçant l’histoire de Pinocchio. Mais cet ouvrage n’a rien d’enfantin. Il est le résultat du mélange entre la pensée libre d’un adulte, et la douceur d’un conte pour enfants.

S’éloignant fort du film de Walt Disney, David Chauvel se rapproche de l’écriture originale, celle de l’écrivain italien, Carlo Collodi. Par ailleurs, dans cette bande dessinée les codes du conte classique sont revus ; Geppeto n’a pas peur de se bagarrer, la baleine est remplacée par un requin, et on trouve même une fée aux cheveux bleus. Autant de détails qui nous séparent du calme et de la gentillesse du conte classique vu par les studios Disney. De plus, cet ouvrage illustre et pose certaines questions à notre société sur la paternité ou encore, le rapport à la différence.

Le Pinocchio des deux complices, cst un récit hors du temps qui résulte d’un mélange astucieux entre la cruauté, l’humour et la poésie. Un récit où les paroles sont mises en scène par des dessins à l’allure fantaisiste, nimbés de belles couleurs froides. La typographie utilisée est des plus lisibles, ce qui n’est pas toujours le cas dans la bande dessinée. Un détail mais qui a son importance… 

« Pinocchio » de David Chauvel et Tim McBurnie – Éditions Delcourt – 80 pages – 17,95 €