Un Miserere de Gregorio Allegri de toute beauté !

C’est dans le cadre des Grands Concerts de Lyon, que le célèbre Tallis Scholars dirigé par Peter Phillips, offrit au public un magnifique « Miserere » d’Allegri. 

L’ensemble des chanteurs séparé en deux parties, impressionna par la pureté des voix. Le tout souligné par une acoustique impeccable.  L’émotion était palpable, le divin était à portée de la main…

Ce Miserere composé vraisemblablement en 1638 par Gregorio Allegri, était destiné à la mythique Chapelle Sixtine où l’on ne chantait alors qu’à A Cappella. 

Créé en 1973, l’ensemble mixte des Tallis Scholars est devenu au fil des ans un emblème. Le son A Cappella de la formation force le respect et s’impose à l’international. 

Le compositeur Gregorio Allegri n’était pas le seul à être à l’honneur lors ce beau concert.  En effet, Arvo Pärt, reconnu comme l’un des plus grands compositeurs contemporains était lui aussi mis en avant. En première et deuxième partie avec : « The Woman ith the Alabaster Box », « Tribute to Caesar », « Triodon » et « Which was the son of… »

La première partie englobant des œuvres de Jean Mouton (« Nesciens mater »),Thomas Tallis (« Loquebantur variis Liguis » et « Sancte Deus »), fut un peu plus « austère » que la seconde qui elle, souleva une tempête d’applaudissements. Le chef, touché par ceux-ci, remercia par un bis et une œuvre de John Taverner.

Une bien beau concert, un bien beau Miserere !